Accueil > Société > Documentation > Article

Société : Réclamations de salaire à la mairie

16-06-2011
La mairie centrale de Brazzaville enregistre des pertes matérielles.

Les agents de Pro Brazza ont manifesté leur mécontentement le 13 mai à la mairie centrale par le jet de pierres. Ils réclamaient leur deux mois de salaire au député maire Hugues Ngouolondélé. Ils ont cassé la porte d’entrée de la mairie, les pare-brises des voitures et celles des lampadaires du jardin de l’hôtel de ville.

Après une longue concertation entre le député maire Hugues Ngouolondélé et le directeur général de cette société, Jürgen Czilinsky et sa délégation, le maire a décidé de payer les agents de la société municipale d’économie mixte Pro Brazza le lundi prochain, à la direction de leur société.

Les témoignages reçus sur place expliquent que l’incident s’est produit à cause du non respect du paiement de salaire proposé par le maire, lors de la précédente réunion et des revendications de paiement de quatre mois de salaire.

Au sortir de cette concertation, le conseiller du maire et agent de Pro Brazza, Blaise Fayette Mikano, a annoncé que le paiement de ces agents aura lieu le lundi prochain mais ces employés devront se munir de leur carte d’identité pour percevoir le salaire.

Interrogé par la presse au sujet de ces quatre mois de salaire, le conseiller du maire et agent de Pro Brazza a souligné que la mairie ne reconnaît que les deux mois de salaire. Il s’est justifié en rappelons que le député maire avait assuré ces agents, lors d’une réunion précédente que la mairie prenait en compte le retard constaté par la société en ce qui concerne le paiement de deux mois de salaire.

Le maire Hugues Ngouolondélé avait demandé que les listes soient déposées. A ce titre, la mairie avait présenté une liste que la société Pro Brazza avait jugé injuste. C’est ce qui avait causé le retard du paiement de salaire le 9 mai dernier, a-t-il ajouté.

Selon la mairie, Pro Brazza dans ses prestations n’a pas respecté les principes du contrat de concession de service signé entre les deux parties. Les actions de cette société ont été limitées sur la collecte et le traitement des ordures ménagères et déchets assimilables provenant des habitations, des activités agricoles, industrielles et commerciales ainsi que des collectivités, des administrations publiques et privées du secteur tertiaire de la ville.

Paule Georgine