Accueil > Société > Documentation > Article

Société : une canalisation à l'école

16-06-2011
L’école primaire Fleuve Congo à Talangai dotée d’une canalisation d’eau

L’association des anciens élèves du lycée de la Révolution que dirige François Gildas Eyelangoli a remis le 9 mai 2011 à Brazzaville, la canalisation construit dans l’enceinte de l’école primaire Fleuve Congo dans le sixième arrondissement Talangai.

Cette canalisation a une longueur de 130 m linéaire et d’une profondeur de 40 cm. Elle a été construite pour l’évacuer des eaux tout en prenant en compte les âges des l’élèves en ce qui concerne la profondeur afin de prévenir les dangers pendant la recréation.

La dégradation de la cour de cette école est occasionnée par les eaux naturelles et la présence de l’homme avec le circuit de distribution d’eaux de la Société nationale de distribution d’eau. L’eau jaillie partout dans la cour et empêchent les élèves à pratiquer le sport. Ces eaux partent de l’extrémité du bâtiment de l’inspection de l’enseignement où elles sont recueillies dans une cuve pour être acheminé vers le caniveau.

Le projet a été financé par le Gret, l’Union européenne et l’Agence française de développement. En ce qui concerne l’entretien du caniveau, l’association a remis à la direction de cet établissement le matériel d’assainissement : trois brouettes, cinq fourches, cinq râteaux et cinq pelles.

Le secrétaire général de la mairie de l’arrondissement 6 Talangai, ancien chef de quartier de cette zone, Jean Amboua a témoigné que la construction de l’école Fleuve Congo est l’œuvre des actions créatrices des masses de la population. Elle a été dotée d’un collecteur d’eau en provenance de l’hôpital de base de Talangai et de l’avenue Marien Ngouabi pour éviter l’inondation.

« La dégradation de cette école est une préoccupation de la mairie de Talangai qui ne cesse de plaidoyer au ministère pour trouver des pistes de solutions », a-t-il renchérit.

Le directeur de cet établissement, Georges Otaha s’est exprimé en ces termes «la canalisation a enlevé un peu de ce que l’établissement est confronté. Mais l’intervention des grands travaux est nécessaire ».

Notons que l’école Fleuve Congo a été créée le 13 mai 1979. Elle compte 28 enseignants et dix secrétaires repartis en deux vagues avec un effectif total de 1500 élèves divisée en deux vagues.

Paule Georgine